Historique - 1975 …2016 !

La base de vitesse de brest est un événement qui a duré, voila trente ans, une petite dizaine d’années avant de s’éteindre, laissant dans le coeur des Brestois et des pratiquants de la glisse au sens large un souvenir heureux.

En 2013, Ewan Lebourdais, West Courtage (cabinet Brestois spécialisé en gestion de patrimoine et en courtage de crédit immobilier), cherche à organiser une équipe sportive autour des 3 sports de glisses que sont le Windsurf (Slalom), le SUP (Race) et le Kitesurf (Race & Foil). Création de la West Team, autour de 3 professionnels que sont Faustine Merret (SUP), Damien Le Guen (Windsurf) & Bruno Sroka (Kitesurf) mêlés à 3 amateurs éclairés que sont Jérémy Branchu (SUP), Loeiz Dagorn (Windsurf) et Arnaud Troalen (Kitesurf). Le but de la West Team est de promouvoir les sports de glisse autour d’une image de transmission des savoirs et de fédération autour d’un projet commun de sportif totalement individuels.

west teamAvant de migrer autour d’un projet sportif professionnel autour du Diam24 West Courtage/Ecole navale en 2014 (dont certains membres de la West Team font partie), l’association West Team décide ensemble de relancer la base de vitesse de Brest, notamment grâce aux fond levés dans le privé par Ewan Lebourdais et ses partenaires professionnels habituels. La première année est lancée entre 2014 et 2015, et rencontre un vif succès auprès des pratiquants et des personnes qui s’intéressent à Brest à son magnifique plan d’eau de 200 km2. Un salon baptisé « Sail In Brest » à vu le jour à cet occasion à la fin du printemps 2015, édition sympathique et encourageante, qui doit être repris par des magasins volontaires.

 

 salon voile brest

 Depuis fin 2014, Ewan Lebourdais cherche à tout prix le moyen d’asseoir dans la durée la base de vitesse grâce à un partenariat publics et privé équilibré. En septembre 2015, ce sont trois partenaires publics qui répondent présents, de manière équilibrée entre eux, à savoir : Brest, Métropole Océane, Région Bretagne et Brest Evénements Nautiques. Que Patrick Apéré, Francois Harbellot et Pierre Karleskind soit ici remerciés au nom de la base de vitesse de Brest et de tous ses pratiquants, actuels et futurs.

base vitesse

 Sur le plan technique, la base de vitesse a cherché initialement sa bonne formule en 2015, tout d’abord décidée autour de trois bouées, manoeuvre sous le vent au milieu d’un parcours de 1km. Malgré des sessions prometteuses et bien suivies, le schéma se révèle techniquement compliqué et cher à mettre en place (deux personnes et un moyen nautique adapté), peu pérenne en terme d’axe au vent sur une journée complète, et finalement relativement peu lisible pour les autres pratiquant (SUP etc…). L’association West Team décident de plancher sur une nouvelle formule et décide, avec la collectivité, d’utiliser ses moyens pour inscrire dans la durée un concept qui réunira l’ensemble des pratiques de glisse qu’on peut trouver en rade de Brest. Les publics se croisent mais ne se côtoient pas forcément actuellement. La base de vitesse de Brest est une formidable opportunité fédératrice…

 

base vitesse v22016, Base de vitesse V2.0

La formule retenue définitivement est simple : on ne provoque plus les sessions base de vitesse selon la météo, mais bien selon la pratique personnelle de chacun. Que ce soit en entraînement, en sortie loisir, en compétition, du moment que l’évolution du pratiquant se fait en rade de Brest, c’est une occasion d’inscrire un score.

 

Ou ?

La base de vitesse se situe sur la plan d’eau de la rade de Brest, que ce soit la rade nord ou la rade sud (qui est nettement plus étendue). L’axe phare du Portzic/Pointe des Espagnols ferme le goulet, il est tout à fait possible d’envisager trouver des zones de « runs » dans les rivières de l’aulne maritime et de l’elorn… Pourquoi la rade sud ? Tout simplement parce que beaucoup de pratiquant opèrent en rade Sud, que, notamment, le club de Rostiviec est dynamique, mais néanmoins enclavé, et que l’Ecole Navale regorge de pratiquants pouvant se mettre à l’eau la-bas !

Quand ?
Elle est ouverte toute l’année scolaire, de septembre à fin juin, par exception de janvier à fin juin pour 2016. Une remise des prix est organisée fin juin 2016. Dans la mesure ou l’évaluation s’opère dans le cadre de la pratique personnelle de chaque participant, c’est bien une ouverture maximale toute l’année (à l’exception de juillet et aout) qui permet d’inscrire un maximum de scores en ligne.

Qui ?
La base vitesse est animée par l’association West Team et en partenariat avec la collectivité. Ewan Lebourdais est le promoteur/pratiquant, la suite logique sera de fédérer avec un représentant de chaque, les magasins spécialisés et les clubs autour de cette base de vitesse.

Pour qui ?
L’ensemble des pratiquant « glisse » du plan d’eau Brestois. Bien entendu, les trois supports Windsurf sans dérive et avec dérive (dissociés - avec ou sans foil), SUP (12,6 ou 14 pieds), Kitesurf (Race, sur Foil ou TwinTip). Devant la pratique de la « petite reine « Brestoise (la planche à voile), nous avons décliné les différentes formes menant à l’élite également, à savoir bic techno 293, RSX (Olympique), et même une catégorie « Old School », car il y a également un gros dynamisme de ce côté la … (Préhistorik Cup par exemple).

Pour les enfants : une catégorie de poids à été créée pour des raisons évidentes sur la catégorie Slalom, à la réflexion, c’est extraordinaire de se dire que les plus jeunes vont pouvoir se battre à armes égales entre eux, et les inciter à progresser sur le 500m « glisse libre » ! A partir de 30 kgs, la compétition sera serrée …
Ouverture à l’ensemble des supports : laser, optimist, 4,70, 505, Diam24, Hobby16 etc… Le but est de valider une catégorie à partir du moment ou 4 compétiteurs enregistrent des scores en ligne.
Nous avons également laissé ouvert la possibilité aux multicoques océaniques et autre monocoques de course de venir faire le run en rade de Brest lors d’un convoyage, ou tout autre occasion logistique. C’est l’occasion pour l’équipage de communiquer autour de son projet sportif, et pour la ville de Brest de rayonner sur cette partie de la voile !

Comment ?
Le principe est d’être le plus rapide sur une ligne (quasi) droite de 500m, longueur référence et crédible pour la vitesse à voile. Pas de parcours imposé, c’est bien dans le cadre de la pratique personnelle du participant que les scores s’inscrivent.

 

gps base vitesse

 

L’enregistrement est réservé à un GPS étanche et portatif, mis à disposition par l’association, 63 Gps de marque Suunto ont été acheté ( prix publique 125 € TTC, négociés à 99 €), et vont être dispatché dans les magasins et les clubs pour que le pratiquant en trouve un peu partout, même du côté de l’école navale à Lanvéoc !

 

 

 

 

classement base de vitesse

 Sur le site internet www.basevitessebrest.com, les traitements de traces se font en ligne (après inscription valablement effectuée), et un moteur puissant à été spécialement développé pour analyser, traiter et corriger les traces pour sortir le meilleur tronçon de 500m présent dans la session du pratiquant, et le classer directement en ligne et accessible au grand public selon son support et sa catégorie de poids !

 L’arbitrage se fait par des administrateur qui ont 10 ans d’expérience sur le traitement de fichiers gps dans le domaine de la voile, mais le moteur ne génère, après les premières sessions de janvier, plus d’erreurs. Dans la mesure ou une multitude de supports va prendre part, la rade de Brest peut devenir un véritable laboratoire des vitesses en plan d’eau ouvert sur 500m, ce qui ne manquera pas d’intéresser le monde la voile dans son ensemble. !

Pourquoi ?

  • Fédérer tous les supports évoluant sur la plan d’eau de la rade de Brest
  • Attirer des team océaniques à se mesurer entre eux sur le format 500m en rade de Brest
  • Pérenniser un événement qui est cher à beaucoup de Brestois
  • Faire se rapprocher public et privé, clubs et magasins, pour que la voile en sorte gagnante


Combien ?

base vitesse brest finistereSi l’on doit cumuler les différentes actions menées, la mise en place internet, du moteur de traitement automatisé, de l’achat des GPS, et de toute l’énergie investie, c’est plus de 35 000 € qu’il faut monter ce projet tel qu’il est livré et présenté aujourd’hui. Le prix réel de revient étant à base associative et non lucrative, le prix de revient réel est de l’ordre de 15 000 € (tout compris), dont 8 000 € par les collectivités en 2015, qu’elles en soient ici à nouveau remerciées. 120 riders en 2014/2015, l’ambition affichée des 300 pratiquants pour la fin 2017.

 

Les pronostics vont bon train, mais les 37-à 38 nds sur 500m et les 40 nds en vmax devraient être approchables à la vue des premiers « gros scores » de samedi dernier, néanmoins nous ne sommes pas au bout de nos surprises avec le vivier de développements autour du foil que nos pratiquants experts font en rade de Brest…! Et ce n’est pas forcément pendant une tempête que cela va se produire. La cotisation annuelle (civile et renouvelable) est de 15 € - paiement en ligne sécurisé, gratuite pour
les mineurs. Autorisation parentale nécéssaire toutefois, et décharge de responsabilité, car, encore une fois, cela se passe dans la cadre de la pratique personnelle du pratiquant, ce n’est qu’une animation, et non une compétition inscrite au calendrier fédéral !